Le logo de la Federazione Corsa di Yoga.

 

Archives Federazione Corsa di Yoga

PROLOGUE
à l'attention du visiteur



Suite aux remarques insidieuses qui nous ont parfois été faites,
à savoir que notre site serait "uniquement axé sur Avadhuta Swami Nataraja Maharaja",
nous pensons qu'il est nécessaire de préciser ici les quelques points suivants .

La Federazione Corsa di Yoga a effectivement et évidemment choisi
de mettre à l'Honneur Avadhuta Swami Nataraja Maharaja sur son site .

En effet, ce Très Grand Maître n'est pas une abstraction,
Il est une Incarnation du Yoga Traditionnel authentique .
Sa vie entière témoigne de son abnégation totale, de sa générosité absolue,
de son sacrifice personnel permanent au profit des autres, de tous sans exception .

A cet égard, nous, disciples, témoignons
de tous les bienfaits que notre Maître nous apporte en permanence
et à tout point de vue, spontanément, généreusement,
faisant acte d'un véritable don de soi, sans rien attendre en retour .

D'autre part, il est à noter que bon nombre de techniques,
souvent récupérées à des fins commerciales comme la sophrologie, la relaxation,
le training autogène, le stretching, l'apnée, . . . très à la mode actuellement,
ne sont que des éléments parcellaires issus du Yoga, lequel englobe, dépasse et surpasse tout cela .

Le Vrai Yoga ne s'apprend pas dans les livres, il s'étudie au même titre que toute Science
(Physique, Chimique, Physiologique, etc), les Mathématiques ou la Musique, sur la base de l'expérience,
et, condition sine qua non, auprès d'un Maître vivant,
reconnu et confirmé dans son authenticité selon la plus stricte Tradition

par tous les Shankaracharya et par tous les Mahamandaleshwara .

Si quelqu'un connaît une meilleure vitrine,
une meilleure manière de valoriser la Federazione Corsa di Yoga
qu'en créant un site évidemment dédié au Yoga Traditionnel
dont Avadhuta Swami Nataraja Maharaja,
Le Membre d'Honneur ad vitam de notre Fédération sans qui elle n'existerait pas,
Le Pionnier du Yoga en Corse
et seul occidental détenteur des plus hauts titres de la Tradition Indienne,
nous apparaît comme on ne peut meilleure illustration, alors qu'il nous le fasse savoir .

De même, il est normal que ce site soit élaboré à l'aide de représentations traditionnelles .
Ce site étant consulté chaque jour par des milliers d'internautes de par le monde
et particulièrement des internautes indiens, il est notamment conçu à l'attention de ceux qui apprécient déjà
ou souhaitent découvrir la Tradition Indienne dans toute son authenticité .

N .B: Nous souhaitons ici rendre grâce à Avadhuta Swami Nataraja Maharaja, qui a finalement accepté gracieusement, après de nombreuses et insistantes demandes de notre part,
de nous accorder l'autorisation de diffuser les photos présentées sur ce site .
Par ailleurs, nous tenons à préciser que la mention de Copyright apposée en filigrane sur les photos
l'a été par décision des dirigeants de la Federazione Corsa di Yoga,
pour préserver le droit à l'image de leur Maître et Membre d'Honneur ad vitam .

Signalons aussi que si certains des membres de la Federazione Corsa di Yoga
sont disciples d' Avadhuta Swami Nataraja Maharaja, la FCY quant à elle, n'a pas de maître !


Notre unique Swami Corse est à l'origine de la FCY, comme de beaucoup d'autres associations, Il en est l'initiateur, l'inspirateur, l'instigateur mais a toujours refusé la moindre autorité administrative .
Soulignons ici que la charge d'un Maître Spirituel authentique n'est évidemment pas d'ordre temporel
mais d'ordre spirituel, par définition .


Ainsi, Avadhuta Swami Nataraja Maharaja assume, entre autres responsabilités,
la charge d'Acharya de différents Ashrams occidentaux et indiens
et en particulier celle de son Premier Ashram Européen, Shambhala Yogashram, où,
avec sa Sainte épouse MahaDevi, Il a reçu, logé, nourri et enseigné gratuitement
ceux venant s'abreuver auprès de l'unique vrai Avadhuta occidental ! . . .

 

* * * * *

 

EN EUROPE . . . LA DANSE COSMIQUE DE SHIVA NATARAJA AU CERN


Shiva Nataraja au CERN


Le 18 juin 2004, un inhabituel point de repère a été dévoilé au CERN,
le Centre Européen de Recherche en physique des particules à Genève
- une statue de 2 m de haut de la divinité indienne Shiva Nataraja, le Seigneur de la Danse .
La statue, symbolisant la danse cosmique de Shiva de création et de destruction, a été offerte au CERN
par le gouvernement indien pour célébrer la longue association du centre de recherche avec l'Inde .
En choisissant l'image de Shiva Nataraja, le gouvernement indien a reconnu la signification profonde de la métaphore de la danse de Shiva pour la danse cosmique des particules subatomiques,
ce qui est observé et analysé par les physiciens du CERN .

Le parallèle entre la danse de Shiva et la danse des particules subatomiques a d'abord été discuté
par Fritjof Capra dans un article intitulé
« The Dance of Shiva: The Hindu View of Matter in the Light of Modern Physics »,
publié dans Main Currents in Modern Thought en 1972 .
La danse cosmique de Shiva est ensuite devenue une métaphore centrale dans le best-seller international
de Capra, The Tao of Physics, d'abord publié en 1975
et encore en version imprimée dans plus de 40 éditions dans le monde .

Une plaque spéciale à côté de la statue de Shiva au CERN explique la signification de
la métaphore de la danse cosmique de Shiva avec quelques citations de The Tao of Physics .
Voici le texte de la plaque : Ananda K . Coomaraswamy, en voyant au-delà du rythme inégalé,
la Beauté, la Puissance et la Grâce du Nataraja, a écrit de lui :
« Il s'agit de l'image la plus claire de l'activité de Dieu
que tout art ou toute religion puisse se représenter . »

Plus récemment, Fritjof Capra a expliqué que
« la physique moderne a montré que le rythme de création et de destruction n'est pas seulement manifeste
dans le tour des saisons, et dans la naissance et la mort de toutes les créatures vivantes,
mais il est aussi l'essence même de la matière inorganique, »
et que
« pour les physiciens modernes, la danse de Shiva est la danse de la matière subatomique . »

Capra a en effet conclu:
« Il y a des centaines d'années, les artistes indiens ont créé des images visuelles de la danse de Shiva
dans une belle série de bronzes . À notre époque, les physiciens ont utilisé la technologie la plus avancée pour représenter les tendances de la danse cosmique . La métaphore de la danse cosmique
unifie ainsi la mythologie antique, l'art religieux et la physique moderne . »

Informations complémentaires :
http: // public .web .cern .ch/press/pressreleases/Releases2004/PR10 .04ECouncil .html

 

 

* * * * *

 

Nous vous souhaitons une bonne visite de ce site,
et vous proposons de commencer par quelques citations :

 

 

Description : Enfants corses, français, maghrébins, … dans une école, brandissant leur diplôme de Yoga.     Description : Enfants russes, ukrainiens, kazakhs, ... présentés au Maître par leur mère.
Enfants corses, français, maghrébins, . . .        Enfants russes, ukrainiens, kazakhs, . . .

 

« Protégeons et chérissons les enfants .
Prenons grand soin d'eux .

Ils sont l'humanité en attente et l'espoir des anciens . L'enfance recèle l'avenir .
Veillons, surtout, à préserver nos enfants de tout endoctrinement et dépendance sectaire .
Certes, assurons leur SANTE, JOIE
et SECURITE 
mais aussi  l'exercice du libre examen .
Apprenons leur à agir avec circonspection et sagesse, 
dans le respect de soi et des autres, ainsi que de la nature . C'est ce pourquoi  nous devons travailler en oeuvrant 
pour tous et pour l'idéal d'Amour pur et vrai . »


AVADHUTA SWAMI NATARAJA MAHARAJA

 

Enfants indiens hindous . . . ou chrétiens accompagnés de leurs professeurs et parents, tous emplis de respect, admiration et attention à l'égard du Maître . . . Tous âges, toutes origines . . . ils viennent joyeusement et respectueusement saluer le Maître, comme ce jeune enfant indien
à qui Il donne une fleur de son collier .

Description : Enfants indiens hindous... venant saluer le Maître et recevoir sa bénédiction dans un temple, en Inde.     Description : Enfants indiens chrétiens... accompagnés de leurs professeurs et parents, tous emplis de respect, admiration et attention à l'égard du Maître.     Description : Tous âges, toutes origines... ils viennent joyeusement et respectueusement saluer le Maître, comme ce jeune enfant indien, à qui Il donne une fleur de son collier.

 

* * *

« Ni le Bouddha, ni le Christ, ni un seul Grand Maître Spirituel n'a enseigné le moindre dogme
ou n'a été sectaire, partial ou inique . Mais, tous ont œuvré par compassion, par charité, par Amour .
»

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja

 

AVADHUTA SWAMI NATARAJA MAHARAJA
INCARNE LE CENTRE DE L'UNION !

. . .

L'Enseignement d'Avadhuta Swami Nataraja Maharaja exclut tout autoritarisme,
tout mercantilisme, tout dogmatisme et par conséquent tout sectarisme qui en découle
(le dogmatisme étant lui-même, par nature et définition, sectaire) .

La variété, voire la disparité de ses adeptes et disciples, tant en leurs modes de vie, modes alimentaires,
modes vestimentaires qu'en leurs choix politiques ou idéologiques, théologiques ou religieux, voire athée ou agnostique, etc . en est la preuve flagrante, patente, définitive et irrécusable .

 

De ses disciples musulmans . . .

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja et son disciple Maître soufi Sheik Hadj

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja est invité en famille chez les musulmans

 

De ses disciples chrétiens . . .

Abbé Marie Benoit - disciple de Shri Avadhuta Swami Ji

 

De ses " devotees " slaves . . .

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja avec ses devotees russes

Premier Swami russe s'instruisant auprès de Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja

Swami Akilesh, premier Swami russe s'instruisant auprès de
Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji . . .

Premier Swami russe s'instruisant auprès de Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja

 

Des Shamanes d' Amérique du Sud . . .

Jeune Shamane s'instruisant auprès de Shri Avadhuta Swami Nataraja MaharajaGrand-Père & Grand-Mère traditionnels -Amérique du Sud - cadeau exceptionnel offert à Avadhuta Swami Ji
Remis par les Shamanes, toutes tendances confondues, à Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji, « le Grand Père et la Grand Mère »
symbolisent les Ancêtres primordiaux, leurs emblèmes les plus sacrés chargés par la chaîne ininterrompue des générations successives de Sacerdotes Mayas.

 

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja a conduit de par le monde
nombre de conférences et de séminaires, tant dans le cadre de centres de Yoga
– Instituts, Ecoles, Fédérations - que d'Universités,
de grandes Loges Maçonniques françaises et étrangères.

En Amérique du sud, Il a animé et vitalisé des rencontres œcuméniques
entre prêtres Jésuites, Rabins, Francs-Maçons et Shamanes de toutes les tendances.
Témoignages de gratitude pour les enseignements dispensés et actions accomplies :
les plus hauts dignitaires de la Franc-Maçonnerie lui décernaient
la plus prestigieuse distinction
– la médaille frappée de l'Aigle et du Condor –
accompagnée de la plus haute qualification qu'il soit possible d'attribuer en ce domaine
– le titre de « Grand Maître Hiram » -  
Les Shamanes, toutes tendances confondues,
en lui remettant « le Grand Père et la Grand Mère », symbolisant les Ancêtres primordiaux
– leurs emblèmes les plus sacrés chargés par la chaîne ininterrompue
des générations successives de Sacerdotes Mayas –
L'ont sollicité afin qu'Il restaure la Tradition Primordiale, qu'Il la revivifie,
qu'Il réunisse « l'Aigle et le Condor » en en établissant le « Centre de l'Union »,
opérant la jonction entre les ancestrales traditions d'Amérique (Nord, Centre et Sud),
de l'Inde et d'Occident tant son parcours initiatique et son érudition
sont si incroyablement vastes et diversifiés.
Et un saut de Pacifique plus loin, les mêmes emblèmes des Aïeux Lui ont aussi été remis
lors des manifestations qu'Il a animées dans les pays de l'ancien bloc communiste de l'Est.

 

Médaille frappée de l'Aigle et du Condor remise à Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji par les plus hauts dignitaires de la Franc-Maçonnerie et
accompagnant la plus haute qualification qu'il soit possible d'attribuer en ce domaine : le titre de « Grand Maître Hiram »

Médaille de Grand Maître HiramMédaille de Grand Maître Hiram, autre face

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji a reçu la plus haute distinction maçonnique,
cette Décoration créée spécialement pour mettre en exergue les mérites des plus suréminents Francs-Maçons qui se démarquent par leurs actes et leur Service au bénéfice de l'Ordre Maçonnique.

Les plus hauts dignitaires ont ainsi estimé qu'il était de leur devoir de faire ressortir les mérites de
Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja pour Son travail en faveur de l'Ordre Maçonnique,
pour Ses Enseignements généreusement dispensés,
pour le fait qu'Il est un véritable et illustre Franc-maçon,
libre et de bonnes mœurs portant avec honneur le titre de Franc-Maçon
et pour le fait que Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji a fait preuve
du plus grand Amour fraternel que se doivent entre eux les Francs-Maçons (sic) !

En l'année 1999, d'intronisation de
Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji en tant que Grand Maître Hiram,
il n'y avait que 7 investis au Monde !
( . . . )

Si certains savent que le célèbre Swami Vivekananda était Franc-Maçon,
il est remarquable de constater que jamais aucun Swami n'a été autant mis à l'Honneur que Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji, notamment ici par les plus hauts dignitaires de la Tradition initiatique occidentale.
Notons ici que le document officiel de Grand Maître Hiram est rédigé au nom de
SWAMI NATARAJA SARASWATI ...



Décors maçonniques de Shri Avadhuta Swami Nataraja Maharaja

 

 

Du Grand Maître Sikh
considéré par Paramahamsa Satyananda Ji comme étant
le plus grand Maître Sikh de son vivant . . .

Grand Maître Sikh

Grand Maître Sikh

 

* * *

 

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja a toujours suscité chez chacun
une totale liberté de pensée et d'action, d'appartenance ou d'absence d'appartenance .

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja est un vrai Maître Spirituel,
vrai Yogi,
vrai Sanatani,
vrai Sadhu,
vrai Sannyasin,
vrai Swami,
vrai Paramahamsa,
vrai MahaVidyadhara RahasyaTantra Yogacharya,
vrai SiddhaMaharishiMuni,
vrai Agoreshwara,
un vrai Avadhuta .

 

Dr Bagavad Prasad

 

« Atyashramin » (autre terme pour Avadhuta), ce qui signifie inclassable,
au-delà de tous titres et étapes de la vie y compris l'ultime ou Sannyasa,
ainsi le consacra le Saint Yogi Doctor Sant Bhagavat Prashad (littéralement Providence Divine)
il y a déjà presque 30 ans.

Paroles du Saint Yogi Dr. Bhagavata Prasad, devant de nombreux témoins,
peu de temps avant sa mort, à l'adresse d' Avadhuta Swami Nataraja Maharaja Ji:
« Je suis le Guru, vous êtes le Guru… Désormais les Kaülas qui vous rencontreront vous reconnaîtront comme tel. Seuls les Santas vous comprendront vraiment, car désormais vous êtes un Âtyashramin.
Tout est notre seul et unique corps. Vous et moi ne sommes qu'Un, le Sadguru.
»

 

Extrait du témoignage de Muni Mata - Madame Mounira DIB
( Cf page "Témoignages & Dédicaces) :

« (...) Encore emplie d'une profonde émotion je me souviens
d'un antique temple à Morgaon dans le Maharashtra, dont ne subsiste qu'une petite pièce à l'ouverture avec d'un côté une statue représentant Nandi le taureau sacré monture de Shiva et de l'autre un bas relief représentant des Nagas, êtres mythiques à forme de cobra se dressant comme des gardiens de secrets remontant à la nuit des temps.
J'y revois le Saint de Morgaon qui communiquait et vivait sans crainte avec des animaux sauvages, en sortir pour saluer Avadhuta Swami'Ji.
Il portait le nom de Prasad (signifiant Providence ou Manne divine). Fait étrange, c'était le même que celui porté par le Saint que 14 ans auparavant Avadhuta Swami'Ji avait rencontré à Puri dans l'Orissa et avec lequel il avait pareillement communié. Comme le prouvent les photos témoignant de l'une et l'autre rencontre, le même phénomène de communion spirituelle s'est produit au point qu'à un moment stupéfiant leur visage apparut identique, reflet l'un de l'autre, l'un étant le miroir de l'autre, expression manifeste de leur même identité spirituelle. Prasad voyait en Avadhuta Swami'Ji un Saint plus saint que lui. Chacun voyait en l'autre le Saint béni soit-il, et l'exprimait. Je revois ces deux Saints Prasad et Avadhuta Swami'Ji entourés de leurs disciples, se tenant les mains, le regard souriant et doux à la fois, complice, plongé dans un instant d'éternité. Ils ne formaient plus, par leur communion, qu'un seul visage. J'ai assisté à d'autres surprenantes scènes comme dans certains temples où Avadhuta Swami'Ji, à la grande surprise des distingués Pujari, leur indiqua spontanément l'ancien et véritable emplacement du Saint des Saints de leur édifice qui avait été en fait déplacé lors de rénovations antérieures. Ces lieux précis chargés de grande énergie purificatrice et régénératrice ne sont en fait connus que par quelques grands Maîtres spirituels. (...)
»

 

 

 

« L'humilité est un trésor en soi,
assurance spirituelle, sûre et indispensable protection.
Sans humilité point de lucidité, sans lucidité point de liberté, indissociable de la Vérité .
»

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja

 

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja cite le Christ : « Cherchez la Vérité, la Vérité vous rendra libre .»
(Et donc, non pas credo, sectarisme, croyances ou dogmes ... )

 

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja n'a jamais accordé d'importance à sa vie pour elle-même, en elle-même,
mais uniquement pour oeuvrer pour le bien de tous sans exception .

 

« Croire ou douter, c'est toujours ignorer .
La croyance n'est pas connaissance mais ignorance .
Croyance est ignorance et non connaissance .
Il n'est pas légitime d'entreprendre d'imposer sa croyance
(théologique, idéologique ou autre dogmatique)
. »

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja

 

Avadhuta Swami Nataraja Maharaja a toujours accordé la primauté à cette prière
qu'Il a publiée dans la revue Swara Yoga Tantra (n° 2 - juillet 1989) :

Seigneur, fais de moi un instrument de ta Paix .
Où est la haine, que j'apporte l'Amour .
Où est l'offense que j'apporte le Pardon .
Où est la discorde, que j'apporte l'Union .
Où est le doute, que j'apporte la Foi .
Où est l'erreur, que j'apporte la Vérité .
Où est la déception, que j'apporte l'Espérance .
Où est la tristesse, que j'apporte la Joie .
Où sont les ténèbres, que j'apporte la Lumière .

Maître, fais que je ne cherche pas
A être consolé, mais à consoler
A être compris, mais à comprendre
A être aimé, mais à aimer .

Saint François d'Assise



Cliquez ici pour retourner en haut de page